A quelle vitesse marcher ?

Qui va piano, va sano, è qui va sano va lontano

Partez sur de bonnes bases !

Afin que la randonnée devienne et reste un plaisir, il est important que vos séances se déroulent de façon agréables.
La randonnée peut tout à fait être un sport intensif si vous additionnez la vitesse, à la distance et au dénivelé MAIS c’est avant tout un loisir de bien être physique et mental.

Démarrez progressivement, vos muscles doivent se chauffer. Vous pourrez augmenter la cadence par la suite si vous en sentez le besoin et l’envie.

Comment connaitre MA bonne vitesse de marche ?

J’ai tendance à dire qu’il faut écouter son corps : dès que vous êtes essoufflé, votre rythme est trop élevé. R-a-l-e-n-t-i-s-s-e-z, votre corps refera surface petit à petit : votre respiration redeviendra plus ample, vous n’aurez plus la tête rouge comme une tomate et vos mollets vous remercieront. Vous pourrez ainsi arriver en haut de ce sommet qui était l’objectif de votre randonnée, il serait dommage d’arrêter en chemin !

La marche à plusieurs…

La marche à plusieurs à ses avantages, on peut discuter sur le chemin et partager un bon saucisson, mais cela peut également être un piège si les personnes ne sont pas du même niveau.
C’est à la personne ayant la condition physique la plus forte de s’adapter au reste du groupe. N’allez pas gâcher, voir écourter, une randonnée avec un rythme trop soutenu !
A la base vous êtes venu partager un moment ensemble, pas faire une course : profitez 🙂

Faites progresser votre « zone rouge » petit à petit.

Si vous souhaitez pouvoir parcourir de plus grandes distances et dénivelés, ou vous voulez que cette activité devienne un sport plus qu’un loisir, voilà ce que je vous conseille :
Lorsque vous effectuez des randonnées de type « moyenne », c’est à dire une distance et un dénivelé sur lequel vous êtes à l’aise, profitez-en pour augmenter progressivement votre cadence de marche. Vous pouvez même courir un peu sur du plat ou en descente, ainsi vous allez être un peu plus dans le rouge mais de façon contrôlée et sans risque de devoir arrêter votre sortie.
Deuxième méthode que j’applique : je fais régulièrement des courses à pied faciles, sur sol relativement plat, pendant environ 30-45 minutes.

Ainsi, vos muscles et votre respiration vont progressivement progresser et vous permettre d’être de plus en plus à l’aise.

Vitesse de marche et kilomètres à parcourir

Lorsque l’on débute, on peut adopter un rythme soutenu de peur de ne pas avoir le temps de parcourir les kilomètres annoncés et le temps restant avant la fin de la journée…
Si vous utilisez le site Visorando, que je vous recommande, vous avez une estimation du temps indiquée. Les temps indiqués prennent en compte les temps de pause mais pas le temps du pique-nique.

Ayant effectué plusieurs randonnées proposées sur ce site, je peux dire que le temps annoncé est plutôt « large ». Maintenant que j’arrive à marcher de façon plus soutenue, il n’est pas rare que je termine 1h plus tôt que prévu (tout en postant des story Instagram :-p).

Pour une randonnée n’étant pas en boucle, c’est à dire pour laquelle vous allez revenir sur vos pas, le temps annoncés concerne l’aller ET le retour.

A force d’effectuer des randonnées, vous allez avoir vos propres points de repaire. 2 paramètres vont entrer en compte pour vous faire une idée du temps que vous allez mettre : le kilométrage et le dénivelé.
Le site comporte un filtre de difficulté et de durée lorsque vous recherchez une randonnée : pratique et fiable 🙂

Pour conclure…

Marchez à une vitesse confortable pour VOUS, si vous êtes plusieurs, le reste du groupe doit s’adapter au plus lent. Vous devez terminer votre randonnée avec une fatigue normale. Le but est de se faire plaisir, de vous perdre dans vos pensées (si vous êtes seul), de discuter à plusieurs et de contempler le paysage… bonne marche 😉

Dans un futur article, je vous parlerai des bienfaits des bâtons de marche 😉

Publié par

Gilles

De retour sur les sentiers à l'âge de 37 ans, je partage avec vous mes réflexions, astuces... pour vous-y mettre aussi !

2 réflexions au sujet de “A quelle vitesse marcher ?”

  1. Je viens de découvrir votre blog.
    Tous vos écrits sont très intéressants.
    Ancienne marcheuse, au fil de vos mots, j’ai envie de reprendre la marche…. Et comme vous le dite, ma santé sera peut-être au bout du chemin.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s